L'histoire

Une histoire construite à partir des écrits d'André qu'il avait intitulés en 1974 : "Remous autour d'échecs".

André a 20 ans en 1939 lorsqu’il est appelé comme soldat pour défendre la France face à l’envahisseur allemand. Au terme de la « drôle de guerre », il est fait prisonnier sur le front du Nord en 1941 et envoyé dans des « kommandos » en Pologne puis en Ukraine où il est contraint de travailler comme ouvrier au service du Reich.

D’évasions ratées en tentatives avortées, il finira par être interné à Rawa-Ruska, camp de représailles des soldats français récalcitrants.

C’est là qu’il va se lier d’amitié avec le capitaine Michel, un grand maître franc-maçon, qui va lui demander de remplir une mission toute particulière : sauver le « Livre des deux principes » qui, s’il tombe aux mains des membres de l’Ahnenerbe, pourrait avoir des conséquences sur le cours de l’Histoire.

Acceptant cette mission, ce jeune ch’ti, naïf et curieux, va tout tenter pour tenir parole et retrouver sa liberté. Une dernière évasion aux allures de voyage initiatique, fait de rencontres et d’événements rocambolesques, le mènera à Moissac dans le Sud-Ouest, lieu où la relique a été précieusement cachée par un chevalier templier et un parfait cathare depuis le XIIème siècle.

Enfin, le dénouement de cette histoire se passera à Moissac, aujourd’hui « ville des justes », pour avoir résisté au nazisme en hébergeant au 18 rue du port, sur les berges du Tarn, plusieurs centaines d’enfants juifs sous la forme d’un camp scout organisé par Shatta et Bouli Simon, son mari.

Cette histoire n’est pas seulement le témoignage d’un ancien prisonnier de la seconde guerre mondiale. Elle mêle aussi, au travers des siècles, celle de deux jeunes hommes, opposés par leurs croyances mais unis par leurs valeurs face aux actes barbares d’extermination des infidèles et d’éradication des hérétiques.

Au travers de ce roman, je vous invite à réfléchir sur 5 trajectoires croisées, de 4 hommes et d’une femme de lumière qui ont œuvré pour un monde plus empreint de fraternité, résistant,chacun à sa façon, à toute forme d’autoritarisme menant à une violence aveugle.